Faites des économies grâce à votre banque

Vous pensez que les seuls gains que vous pouvez retirer de votre argent en banque sont les intérêts qui découleront de vos placements ? Avez-vous déjà songé aux économies que vous pourriez réaliser en négociant ou renégociant les frais bancaires appliqués par votre établissement ou en changeant d’enseigne ?

Pour mesurer l’impact de ces frais dans votre budget, il faut vous pencher un peu plus en détails sur ce que votre banque vous coûte.

Les frais bancaires

Certains frais sont marquants quand d’autres passeraient inaperçus car ne vont représenter, au coup par coup, que quelques dizaines de centimes d’euros, ou quelques euros, mais mis bout à bout, les sommes peuvent atteindre des montants non négligeables (au total, ces frais dépassent facilement la centaine d’euros chaque année).

Il s’agit principalement :

  • Des frais de tenue de compte (difficiles parfois à justifier)
  • Des frais d’accès aux comptes à distance et par Internet
  • De l’envoi de relevés de comptes
  • Des commissions sur les virements
  • De la cotisation annuelle de carte bancaire
  • Des commissions sur des retraits effectués en d’autres banques
  • Des commissions de transactions étrangères (en déplacement ou par Internet)
  • De l’envoi de chéquiers à domicile
  • Des commissions sur les prélèvements
  • Des frais pour découvert

Ne pensez pas qu’il n’existe de différence fondamentale qu’entre des banques classiques et les banques en ligne. Si les banques en ligne sont indéniablement mieux positionnées du fait qu’elles n’aient pas d’agences implantées et donc des moindres coûts répercutés, les frais et les services  varient entre les banques traditionnelles et vous pouvez-même les négocier pour la plupart et tenter de les réduire.

Comment diminuer vos frais bancaires ?

Si vous êtes déjà client, calculez ce qu’ils représentent sur une année complète. Comparez avec d’autres établissements ce qu’il vous en couterait à service équivalent. Vous pouvez ainsi évaluer les bénéfices retirés en cas de changement de banque. Si la vôtre n’est pas la plus compétitive, rencontrez votre conseiller financier, exposez-lui vos attentes et demandez-lui ce qu’il pourrait consentir pour vous inciter à rester. De plus, résiliez tout service dont vous n’auriez pas utilité.

Si vous n’obtenez pas satisfaction, n’hésitez pas à changer de banque. Et rappelez-vous que la mobilité bancaire est aujourd’hui favorisée (vous signez une convention avec votre nouvelle banque qui prendra en charge tous les transferts inhérents à ce changement).

Si vous n’êtes pas encore client, comparez les différentes banques et n’hésitez-pas à rencontrer les conseillers pour négocier avec eux la gratuité de certains services.

Ne subissez-pas les frais, vous pouvez agir pour les réduire et gagner quelques dizaines d’euros chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *