Calculer la trésorerie de départ : une étape cruciale pour bien démarrer son entreprise

Envisager de créer une entreprise, c’est avant tout se lancer dans un projet ambitieux qui nécessite une préparation minutieuse. L’un des aspects les plus importants pour bien démarrer est la trésorerie de départ. Dans cet article, nous vous guiderons à travers les étapes clés pour calculer et optimiser votre trésorerie de départ afin d’assurer le succès de votre entreprise.

Comprendre l’importance de la trésorerie de départ

La trésorerie de départ représente les liquidités dont dispose une entreprise au moment de sa création. Elle constitue un élément crucial du plan financier et permet d’évaluer la capacité d’une entreprise à faire face à ses premières dépenses, sans être contrainte par des problèmes de liquidité. Une trésorerie insuffisante peut en effet rapidement mettre en péril la viabilité d’une entreprise.

Selon Jean-Marc Tariant, expert-comptable et fondateur du cabinet Tariant Expertise, « La trésorerie de départ est essentielle car elle permet notamment d’éviter les difficultés financières en début d’activité. Un entrepreneur doit anticiper ses besoins en fonds de roulement pour que son entreprise puisse fonctionner correctement dès le premier jour ».

Identifier les besoins financiers initiaux

Pour calculer la trésorerie de départ, il convient tout d’abord d’évaluer les besoins financiers de l’entreprise à court terme. Les principaux postes de dépenses à prendre en compte sont les suivants :

  • Les investissements : ils comprennent l’achat de matériel, de mobilier, de véhicules ainsi que les frais liés à l’aménagement des locaux.
  • Le fonds de roulement : il est nécessaire pour financer le cycle d’exploitation et couvrir les besoins en trésorerie courants (salaires, charges sociales, achats, etc.).
  • Les frais préalables à la création : ils regroupent notamment les honoraires d’experts (avocats, experts-comptables), les frais d’immatriculation ou encore les dépôts de garantie pour un local commercial.
A lire aussi  Une bonne idée d’entreprise : Comment la trouver ?

Ces besoins financiers doivent être évalués avec précision et prudence afin d’éviter toute mauvaise surprise une fois l’entreprise créée.

Déterminer les sources de financement

Une fois les besoins financiers identifiés, il convient de déterminer les sources de financement qui permettront de constituer la trésorerie de départ. Plusieurs solutions peuvent être envisagées :

  • L’apport personnel : il s’agit des fonds propres apportés par le ou les fondateurs de l’entreprise. Il est conseillé d’avoir un apport personnel conséquent pour rassurer les partenaires financiers et faciliter l’accès à des financements complémentaires.
  • Les prêts bancaires : les établissements bancaires peuvent accorder des crédits aux créateurs d’entreprise pour financer leurs besoins en trésorerie. Il est important de bien préparer son dossier de financement et de comparer les offres des différentes banques.
  • Les aides et subventions : certaines structures publiques ou privées proposent des aides financières aux créateurs d’entreprise (subventions, prêts à taux zéro, etc.). Il convient de se renseigner sur les dispositifs existants et de constituer un dossier solide pour en bénéficier.
  • Le financement participatif : aussi appelé crowdfunding, il permet de collecter des fonds auprès d’un large public via une plateforme en ligne. Cette solution peut être intéressante pour compléter la trésorerie de départ, notamment si le projet présente un fort potentiel d’attractivité.

Il est important de diversifier ses sources de financement afin de réduire les risques liés à une dépendance excessive vis-à-vis d’un seul partenaire financier.

Calculer la trésorerie de départ

Le calcul de la trésorerie de départ s’effectue en additionnant les besoins financiers identifiés précédemment et en soustrayant les sources de financement obtenues. Si le résultat est positif, cela signifie que l’entreprise dispose d’une trésorerie suffisante pour démarrer son activité. Dans le cas contraire, il faudra envisager des solutions pour augmenter la trésorerie de départ (augmentation des apports personnels, recherche de financements complémentaires, etc.).

A lire aussi  Prospection téléphonique et logiciel de phoning : réussir sa démarche commerciale à l'ère du numérique

Voici une formule simple pour calculer la trésorerie de départ :

Trésorerie de départ = Investissements + Fonds de roulement + Frais préalables à la création - Sources de financement

Il est recommandé de réaliser plusieurs simulations en faisant varier les paramètres (besoins financiers, sources de financement) afin d’anticiper différents scénarios et d’optimiser la trésorerie de départ.

Suivre et optimiser sa trésorerie au quotidien

Une fois l’entreprise créée, il est essentiel de suivre régulièrement l’évolution de sa trésorerie pour anticiper d’éventuelles difficultés et prendre des décisions éclairées. Pour cela, il convient de mettre en place un système de suivi et de contrôle adapté, comprenant notamment :

  • Un tableau de bord financier permettant d’avoir une vision globale et actualisée des entrées et sorties de trésorerie.
  • Un budget prévisionnel régulièrement ajusté en fonction des résultats réels.
  • Des indicateurs clés pour évaluer la performance financière (délai moyen de paiement des clients, délai moyen d’encaissement des créances, etc.).

L’optimisation continue de la trésorerie passe également par une gestion rigoureuse des dépenses et une recherche constante d’amélioration des processus internes.

En définitive, la trésorerie de départ est un élément déterminant pour le succès d’une entreprise. Elle doit être calculée avec soin et anticipée dès la phase de préparation du projet. En suivant les étapes présentées dans cet article et en adoptant une approche rigoureuse, vous mettez toutes les chances de votre côté pour assurer la pérennité de votre entreprise et sa capacité à faire face aux défis financiers du quotidien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*