Fonctionnement du taux de change

Au cours d’un voyage à l’étranger, une conversion de devise est nécessaire pour pouvoir faire des achats dans le pays de destination. La variation du taux de change est notamment décidée par les autorités officielles des deux pays émetteurs de devises. Il est donc primordial de s’informer sur le sujet.

Les cas d’application du taux de change

De manière générale, le taux de change s’applique dès lors qu’une devise doit être convertie en une autre. Le cas le plus pratique serait l’envoi d’argent à une personne se trouvant dans un autre pays où la devise est différente que celle du pays d’envoi. Une transaction dans deux pays qui utilisent des devises différentes serait alors soumise au taux de change au moment de la transaction.

Que ce soit pour un virement vers un compte étranger ou un simple transfert d’argent, le taux de change doit s’appliquer à tous les utilisateurs. La transaction peut s’effectuer par le biais d’une banque traditionnelle qui opère dans les deux pays ou une banque en ligne qui couvre toutes les devises existantes. De simples services de transfert sont également disponibles pour ce genre de transaction. Par ailleurs, les achats en ligne dans une autre devise et les transactions dans le cadre d’un Business Services requièrent une conversion de devise en passant par des organismes bancaires.

Les variations du taux de change

Le taux de change d’une devise est normalement fixé par la banque centrale qui émet la devise elle-même. C’est la banque centrale qui fixe le taux directeur. Pour le cas de l’euro, il s’agit de la Banque Centrale Européenne. La valeur de la devise se calcule notamment par la croissance économique du pays originaire, mais aussi en fonction de l’offre et de la demande de chaque devise sur le marché de change.

En outre, le taux de change peut varier d’une institution bancaire à une autre. Bien que le taux de change soit fixé à l’avance par les banques centrales émettrices, des frais supplémentaires peuvent être facturés par l’organisme de crédit. Ces frais sont communément appelés commissions. Pour toute transaction internationale impliquant deux devises différentes, des frais peuvent être appliqués en fonction du taux de change et de la commission de l’organisme bancaire choisie. En tant que client, vous avez ainsi le droit d’accepter ou non le taux de change proposé par votre banque, tout en suivant en temps réel le taux de change officiel. 

Astuces pour limiter les frais de change

Pour réduire le coût d’une transaction internationale, le mieux serait de s’informer sur le pays de destination et de vérifier le taux de change appliqué entre les deux devises. Inutile si vous vous trouviez dans une même zone où une devise a la même valeur, dont la zone Euro.

Pour limiter les frais d’envoi d’argent à l’étranger, il est préférable de se tourner vers des sociétés de transfert d’argent. Elles limitent généralement les frais de transfert puisqu’elles ne sont pas soumises à des frais généraux que les banques traditionnelles doivent payer. De plus, la rapidité de la transaction peut être intéressante. Parmi les plus connues, on retrouve :

  • Wise
  • MoneyGram
  • WorldRemit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*