Tout ce qu’il faut retenir sur le forex

Le forex ou FX est défini par le trading sur le marché des changes. Il est caractérisé par le fait d’acheter une devise et d’en vendre une autre en même temps.

Qu’entend-on par trading des devises ?

Avec des transactions journalières environnant les 5 000 milliards de dollars, le forex reste aujourd’hui l’un des marchés les plus appréhendés dans le monde. Ce marché financier figure parmi les plus imposantes et les plus liquides au monde. Il opère des échanges de devises entre individus, entreprises et organisations étatiques afin de mener des activités commerciales. Et puisque ce type de marché ne figure pas parmi les marchés confinés sur une place réglementée, il reste ouvert 24h/24. Le forex permet également de bénéficier des différentes fluctuations des taux de change avec un large nombre de devises. Il se fait toujours par paire comme le GBP/USD par exemple. Il se négocie de la sorte : observez le cours d’une devise d’un pays en particulier. Vous misez en fonction de l’augmentation ou la baisse de sa devise par rapport à un autre pays.

Fonctionnement du trading des devises

Trader sur le forex signifie généralement toujours spéculer sur le fait que le cours de la devise de base est susceptible de baisser ou d’augmenter par rapport à celle de la contrepartie. A titre d’illustration, vous prenez une position « long » si vous spéculez sur le fait que la GBP augmentera par rapport à l’USD (si l’on considère cette paire) et vous prenez une position « court » si vous vous dites que la GBP baissera en comparaison à l’USD. Dans le cas où votre spéculation s’avère être juste, vous recevrez un profit et dans le cas contraire, vous devrez faire face à une perte. Pour affiner vos spéculations, vous pourrez tout de même augmenter votre gain potentiel tout en courant aussi le risque d’accroître les pertes.

Tout sur la marge et l’effet de levier

Étant donné que le forex s’opère sur marge, votre principale attribution reste la déposition d’un pourcentage de la valeur nominale que vous voulez miser. En général, le taux de marge commence à 0,20 %. Ce qui équivaut à un effet de levier de 500 :1 pour une valeur de position totale de 500 fous de plus que la valeur du montant escompté afin d’entamer la transaction. Une fois que vous négociez sur marge, attendez-vous à calculer les profits ainsi que les pertes en fonction de la totalité de la valeur de votre transaction. Ne vous basez donc pas sur le pourcentage déposé, mais prévoyez de faire à face à d’éventuelles pertes qui peuvent être supérieures au montant initial que vous avez investi.