Recourir aux prêts bancaires pour construire sa propre maison

Construire une maison exige un investissement important. Grâce aux prêts bancaires, on peut réaliser son projet tout en économisant. Toutefois, avant de faire sa demande, il est judicieux de choisir l’offre qui correspond au mieux à ses besoins ainsi qu’à sa capacité de remboursement. Dans ce qui suit, nous allons survoler les principaux types de prêts bancaires afin de faciliter le choix.

Le prêt immobilier

Il s’agit de l’option la plus classique. Le prêt immobilier est amortissable et la durée de remboursement pourrait s’étaler jusqu’à trente ans. Ce qui représente un énorme avantage pour ceux qui désirent réaliser un grand projet de construction. Le prêt convient également pour l’achat d’un terrain. Il faut néanmoins retenir qu’un apport personnel est nécessaire. En effet, les banques ne financent jamais un investissement en totalité. Ceci pour mieux responsabiliser le client et partager les risques.

Une demande de prêt immobilier nécessite un dossier fiable et en béton. Il faudra noter que la banque doit vérifier au préalable la capacité de remboursement du demandeur. Elle doit aussi s’assurer que ce dernier a suffisamment de ressources pour honorer les échéanciers du prêt. Étant donné que les banques ne proposent pas le même taux et que les conditions diffèrent d’une banque à l’autre, il est nécessaire d’effectuer une simulation. La simulation permet non seulement de gagner du temps, mais en outre, elle facilite la prise de décision.

Le prêt immobilier fonctionnaire

Ce type de prêt est financé par l’État. Autrement dit, il existe une convention particulière entre l’établissement bancaire et l’état. Ainsi, les banques ayant signé la convention pourront proposer le crédit à sa clientèle. Parmi les banques éligibles, on peut citer par exemple la Société Générale ou le Crédit Mutuel. Elles sont nombreuses en France. Le taux appliqué est proche de 1 %. Ce qui s’explique par le fait que ce type de crédit représente moins de risque par rapport à un crédit immobilier standard. Il arrive même que la banque n’exige pas l’apport personnel. Ce qui est plus qu’intéressant.

Il existe néanmoins quelques contraintes à prendre en considération. Le prêt immobilier fonctionnaire est limité à 35 % si le prêt immobilier standard peut couvrir jusqu’à 70 %. De plus, la construction objet de financement ne doit pas se trouver à plus de cinquante kilomètres du lieu de travail. C’est une condition non négociable.

Le prêt à Taux zéro

Comme le prêt que nous venons d’évoquer plus haut, le prêt à taux zéro est également financé par l’état. En revanche, il s’adresse aux familles modestes qui ne disposent pas encore de maison. La proportion de financement peut aller jusqu’à 40 %. Cependant, le montant dépend de quelques critères notamment les ressources de la famille, l’effectif du membre de la famille, ou encore la localisation géographique de la construction.

Cette forme de prêt a été instaurée depuis l’année 2011 et profite à beaucoup de familles françaises.