Obtenez votre extrait K ou Kbis gratuitement : mode d’emploi

Vous souhaitez obtenir un extrait K ou Kbis pour créer une entreprise ou vérifier l’existence d’une société ? Découvrez comment procéder gratuitement et en toute simplicité. Suivez le guide !

Qu’est-ce qu’un extrait K et Kbis ?

L’extrait K est un document officiel délivré par le greffe du Tribunal de commerce. Il atteste l’existence juridique d’une entreprise individuelle et contient des informations essentielles telles que l’identité du propriétaire, la date de création, l’adresse, l’activité principale exercée (APE) ou encore le numéro SIREN. Quant à l’extrait Kbis, il concerne les sociétés commerciales (SARL, SAS, SA…) et présente des informations similaires à celles de l’extrait K.

Pourquoi demander un extrait K ou Kbis ?

Ces documents sont souvent requis pour effectuer différentes démarches administratives, comme la signature d’un bail commercial, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel, la souscription à une assurance ou encore pour répondre à un appel d’offres public. Ils permettent aussi de vérifier la régularité de la situation juridique d’une entreprise et d’en connaître les caractéristiques principales.

Comment obtenir un extrait K ou Kbis gratuitement ?

Via Infogreffe

Le site Infogreffe est le service officiel en ligne des greffes des tribunaux de commerce français. Il vous permet d’obtenir un extrait K ou Kbis moyennant quelques euros. Toutefois, il existe une astuce pour obtenir ce document gratuitement : lors de la création de votre entreprise, vous recevrez par courrier un extrait K ou Kbis original sans frais supplémentaires. Conservez précieusement ce document, car il vous sera demandé dans certaines démarches ultérieures.

A lire aussi  Améliorer la communication interne en entreprise : un enjeu majeur pour la performance

Via le service API SIRENE

Le service API SIRENE, mis en place par l’INSEE, propose gratuitement une interface web permettant de consulter les informations publiques relatives aux entreprises françaises. Ce service ne délivre pas d’extrait K ou Kbis en tant que tel, mais fournit les mêmes informations que celles contenues dans ces documents. Vous pouvez donc utiliser cette plateforme pour accéder gratuitement aux données essentielles sur une entreprise.

Les alternatives payantes

Si vous avez besoin d’un extrait K ou Kbis rapidement et que vous ne pouvez pas bénéficier de la gratuité via Infogreffe ou l’API SIRENE, plusieurs solutions payantes s’offrent à vous :

  • Demande en ligne sur le site Infogreffe (coût moyen : 3 à 4 euros)
  • Demande auprès du greffe du Tribunal de commerce concerné (coût moyen : 2,82 euros)
  • Utilisation des services d’un prestataire spécialisé qui se chargera d’effectuer la démarche pour vous (coût variable)

Il est important de noter que les tarifs appliqués par les greffes des tribunaux de commerce et les prestataires spécialisés peuvent varier en fonction du mode de transmission (électronique ou papier) et du délai d’obtention souhaité.

Les précautions à prendre

Lorsque vous sollicitez un extrait K ou Kbis, veillez à toujours passer par un site officiel ou un prestataire agréé. Méfiez-vous des arnaques et des sites frauduleux qui proposent des documents non conformes ou facturent des frais exorbitants. N’hésitez pas à vérifier auprès de l’INSEE ou du greffe du Tribunal de commerce concerné en cas de doute.

Pour obtenir un extrait K ou Kbis gratuitement, il est donc possible de profiter du document reçu lors de la création de son entreprise, ou bien de consulter les informations publiques relatives aux entreprises françaises via le service API SIRENE. En revanche, si vous avez besoin d’un document officiel rapidement, plusieurs alternatives payantes existent pour faciliter vos démarches.

A lire aussi  Changer le directeur général de la SAS : un enjeu stratégique majeur

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*