Quelles sont les influences du taux de change sur l’inflation ?

Tout investissement nécessite la maîtrise de certains outils. Lesquels sont indispensables pour devenir un investisseur professionnel. La connaissance du marché, du taux de change ainsi que des fluctuations pouvant survenir aident à une rentabilité des investissements. Cependant, la question de l’inflation ne doit pas être mise l’écart. Elle mérite d’être connue afin de juger de son efficacité dans les transactions.

Quelle est la relation entre taux de change et inflation ?

En finance, le taux de change d’une monnaie est le prix de cette dernière par rapport à une monnaie étrangère. Autrement dit, c’est la valeur d’une devise quand elle est convertie en une devise extérieure. Le taux de change est présent sur le marché des changes. Ici, plus une monnaie serait demandée et plus sa valeur augmentera. La variation du taux de change suit donc le principe de l’offre et de la demande. Une devise est alors plus appréciée quand sa demande est supérieure à son offre. Le taux de change est en étroite liaison avec l’inflation.

L’inflation est, quant à elle, liée à l’augmentation du coût des biens sur le marché. Elle peut donc se définir comme l’accroissement excessif du coût d’une devise.  Ainsi, entraine-t-elle une dévaluation de la monnaie. Le taux de change est négativement impacté par une forte inflation. Par conséquent, la survenue d’une inflation sur le marché des changes évoque une forte dépréciation de la devise concernée.

A lire aussi  Affacturage avec recours ou sans recours : quelle solution choisir pour optimiser sa trésorerie ?

Quelles sont les répercussions du taux de change sur l’inflation ?

Le taux de change joue donc un rôle important dans l’économie des pays en ce qui concerne les importations et exportations. L’inflation favorise les exportations et fait diminuer les importations dans le pays où elle se fait remarquer. C’est-à-dire que les produits importés seront plus chers pour le pays alors que ceux qu’il exporte seront moins couteux. Par conséquent les ménages seront réticents quant à l’achat des produits importés.

Les banques centrales surveillent l’évolution de l’inflation en tenant d’un seuil d’inflation, qu’elles ne souhaitent pas dépasser. Elles luttent alors au quotidien contre la forte inflation en faisant varier les taux d’intérêt. Pour ce faire elles se basent sur la croissance économique du pays. Elles favorisent donc les épargnes et découragent les emprunts ; l’inflation est contrôlée. Le taux de change est impacté. Il faut comprendre que la fluctuation du taux de change et celle de l’inflation se font remarquer dans tous les domaines d’activités. Investisseurs, entreprises et particuliers en subissent les coups. Le train de vie (énergie, alimentation) augmente.

Quels sont les outils qui influencent le taux de change ?

Le taux de change est influencé par le taux d’intérêt de chaque devise fixé par les banques centrales. Ainsi, la croissance économique, la dette publique, la balance courante sont des facteurs déterminants dans la variation du taux de change. A eux s’ajoutent l’inflation, le statut de la devise, la politique monétaire et les événements géopolitiques. Les taux d’intérêt directeurs utilisés par les banques sont aussi utilisés pour évaluer la variation du taux de change.

A lire aussi  Investissement en Bourse : quels sont les secteurs les plus recommandés en période de crise ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*